Executive Search by Talentpeople

C’est désormais un lieu commun que de dire que dans un contexte où les candidats les plus qualifiés sont sollicités de toute part, il n’a jamais été aussi difficile d’attirer des talents.

La solution classique pour gagner du temps consistant à mandater un ou plusieurs cabinets de chasse pour recruter ses top profils s’avère coûteuse, et ne garantit pas une communication maitrisée.

Le plus dommageable, peut-être, c’est que malgré son coût, elle fait passer les directions RH à côté d’une mine d’or : la data.

Pour remédier à cela, « le RPO Exe » combine plusieurs avantages qui le rendent incontournable

Démonstration en 9 arguments :

1. Une posture conseil

Comme dans le conseil, un cabinet de RPO intervient en mode projet. Il ne se contente pas de recruter. Il porte un regard critique sur tout le scope de la fonction Talent Acquisition de son client. Quand une entreprise décide d’externaliser tout ou partie de son recrutement à son partenaire RPO, elle attend aussi de ce dernier qu’il ait le recul suffisant pour analyser son mode de fonctionnement actuel, préconiser des améliorations, et mettre en place de nouvelles méthodologies de travail et de nouveaux outils afin d’augmenter sa performance. Un cabinet de RPO mobilisé sur un projet peut donc accompagner son client sur des sujets très variés :

  • Aide à la définition du profil
  • Sourcing (utiliser des outils innovants de la recruit’tech, faire du webhunting, analyser et utiliser les meilleures sources…)
  • Développement de la marque employeur via différents leviers (story telling, social media et community management, campus et relations écoles…)
  • Développement de la cooptation en interne
  • Evaluation des compétences (scoring, mise en place d’assessment centers)
  • Mise en place et suivi des indicateurs de performance

Un cabinet de RPO, qui gère plus d’une centaine de projets de recrutements par an, est capable de transmettre ou de dupliquer les best practices identifiées dans des environnements chez un nouveau client.

 2. Des équipes bien outillées

Les bons outils font les bons ouvriers. Les ressources mobilisées sur des projets de RPO disposent donc d’une palette d’outils souvent payants ou spécialisés pour sourcer : licence Linkedin Recruiter, Lusha... Ils connaissent sur le bout des doigts les méthodologies de recherche (booléens, open web, réseaux). Cela leur permet d’approcher directement plus de candidats potentiels de manière ciblée. En passant par des canaux de sourcing multiples, les recruteurs en RPO contribuent également à développer la notoriété et l’image employeur du client à travers les conversations qu’ils entretiennent avec les candidats. Ils sont également bien outillés pour évaluer : possibilité de faire passer des entretiens vidéos et d’utiliser des outils d’assessment digitaux (tests psychologiques, scoring).

 3. Des consultants expérimentés

Le recrutement de profils C-Levels ou cadres Exe requiert un savoir-faire tout particulier : capacité à comprendre des enjeux complexes, à interagir avec des interlocuteurs de haut niveau, à intéresser des profils rares et très sollicités, et savoir susciter leur adhésion à un nouveau projet d’entreprise.

 4. Une fonction RH recentrée sur la vie interne

La fonction Talent Acquisition recrute. La fonction Ressources Humaines pilote quant à elle les objectifs et gère la vie du recruté (onboarding, gestion des carrières, formation, rétention…). C’est là où le RPO offre un bénéfice de taille. Externaliser tout ou partie de la fonction recrutement permet en effet à un service RH de se dégager un temps précieux pour se focaliser sur la vie interne.

 5. Une réduction et une maîtrise des coûts en acquisition de talents

Externaliser le recrutement en RPO est l’un des moyens les plus efficaces pour une entreprise de faire baisser ses dépenses en recrutement en les rationalisant. Contrairement aux cabinets de chasse qui facturent généralement un candidat recruté 25 à 30% de son salaire annuel, le cabinet de RPO facture au forfait jour pour une prestation globale de plusieurs recrutements. Il n’y a pas de frais cachés et le budget peut être ainsi parfaitement maitrisé.

6. Une solution flexible

Il arrive que les besoins en recrutement varient de façon soudaine dans la vie des entreprises. Le RPO permet de gérer facilement les problématiques de recrutement volumique appliqué à une population Cadres et Experts de haut niveau (ré-internalisation d’une fonction finance, déploiement d’une nouvelle offre commerciale). Dans ce type de situations, un cabinet de RPO est en mesure d’adapter sa solution à la demande du client en mobilisant des ressources supplémentaires très rapidement pour absorber la hausse de charge.

7. Capitaliser sur la Data

Un recrutement, de la prise de brief jusqu’à l’offre finale, génère un nombre important de données, dont l’analyse est très précieuse pour les recrutements futurs.

Le recruteur en RPO recueille, agrège et restitue un certain nombre d’informations qualitatives et quantitatives lors de chaque opération de chasse, qui lui permettent de jauger la perception de l’entreprise sur son marché, par la concurrence, de benchmarker des packages de rémunération par type de profil, les sources les plus efficaces, etc.

Cette Data permet à l’entreprise de faire évoluer si nécessaire sa politique de marque employeur, ses grilles de rémunération, pour être toujours plus attractive auprès de ses futurs candidats.

8. Utilisation de KPI

La définition, l’utilisation et le suivi de KPI permettent de de mesurer la performance des équipes en RPO : nombre de contacts pour un recrutement, délai moyen entre dernier entretien et formulation d’une offre, pourcentage de propositions acceptées… Ces indicateurs sont définis en coopération avec le client.

9. L’interlocuteur unique

Le choix de l’interlocuteur unique vous permet de mieux maitriser la confidentialité de vos démarches de Talent Acquisition, vis-à-vis de l’environnement externe mais également interne.

L’exigence de confidentialité augmente les chances de transformation de la démarche de chasse et ne présente pas de risque potentiel de déstabilisation des équipes en interne.

Convaincu ? Confiez-nous votre projet t.peyron@talentpeople.fr