En 2012, le secteur informatique et les professions commerciales tirent leur épingle du jeu !

Dans un contexte économique incertain où les entreprises semblent frileuses en matière de recrutement, certains secteurs offrent encore des perspectives.
L’INSEE et le Ministère de l’Emploi indiquent que la France a connu une hausse de 0.1% de l’emploi salarié sur le premier trimestre 2012.
Ce léger mieux peut s’expliquer grâce à une hausse significative de la demande dans certains domaines nous indique le Monster Index de l’emploi, notamment les métiers à vocations commerciales et le secteur de l’informatique.

Les fonctions commerciales restent un booster du marché de l’emploi. En effet, ces profils continuent de représenter un atout pour les entreprises, d’une part car ils contribuent au maintien du chiffre d’affaires, et d’autre part ils entretiennent les relations avec les clients.
Selon l’enquête Besoin en Main-d’œuvre 2012 publiée par le Pôle Emploi, les attachés commerciaux apparaissent en 5ème position des métiers les plus recherchés par les entreprises.
Cependant, certains profils commerciaux spécialisés sont de plus en plus difficiles à identifier. En effet, dans un premier temps, le turn-over constaté sur ces populations fait qu’il est assez difficile pour les structures de les fidéliser à long terme. De plus, les jeunes diplômés arrivant sur le marché s’orientent de moins en moins vers la filière commerciale, ce qui laisse moins de possibilité d’intégration de ces forces vives aux entreprises.

Quant au secteur de l’informatique, les ingénieurs et les consultants restent des profils ultra recherchés par les entreprises.

Selon une étude APEC sur le marché des cadres, le domaine des Activités Informatiques et Télécoms serait stationnaire. L’étude indique que « 28% des entreprises interrogées jugent que leur recrutements sont stables, un tiers situe même qu’ils sont en hausse ».
Malgré le ralentissement du volume d’annonce diffusée sur les derniers mois, l’APEC reste sur une note plutôt positive jugeant que « 9 entreprises sur 10 de ce secteur ont recruté au moins un cadre sur le premier trimestre et un tiers prévoit que la situation économique va s’améliorer dans les mois à venir ». A noter, il est prévu plus de 30000 recrutements de cadres dans ce secteur en 2012.